Tourisme durable

Tourisme durable en littoral Breton

Le littoral est un milieu fragile qui attire près de 6 millions de personnes en Bretagne chaque année. C'est la raison pour laquelle nous assistons de plus en plus à un aménagement des côtes afin que l'ensemble des visiteurs puissent profiter pleinement de ces espaces naturels tout en minimisant au maximum les impacts.

Partager les espaces naturels :

Entres les pécheurs professionnels et amateurs, les baigneurs, les sportifs (randonneurs, surfeurs et kite surfeurs, planchiste, parapentiste) ou encore les plaisanciers, il n'est pas toujours facile de supporter les pratiques de loisirs des uns et des autres. Aménagements des espaces et réglementations sont mis en oeuvre pour pallier aux problématiques posés par la fréquentation et les différences d'usages de ces espaces naturels.

Des espaces qui subissent de fortes pollutions :

Si 20% des pollutions sont maritimes, le reste provient des terres par le biais des activités industrielles, agricoles ou touristique. Au mois d'août dans la ville du Conquet la population est multipliée par 2 cela a des incidences sur l'environnement.

 


 

Qu'est-ce que le tourisme durable ?

3 points peuvent être retenus pour définir le tourisme durable :

  • Préserver les processus écologiques et la biodiversité en aidant à sauvegarder les ressources naturelles.
  • Respecter l'identité des communautés d'accueil, leurs mode de vie, leurs traditions.
  • Développer un économie viable à long terme.

 


 

Alors que faire concrètement pour un tourisme durable ? 

Pour vos déplacements : 

  • Préférez le vélo ou la marche à pieds pour les petites distances (le Conquet est à quelques minutes du camping à pieds)

Pour la vie quotidienne :

  • Triez vos déchets et utilisez les containers à compost
  • Economisez l'eau et l'electricité

Pour vos sorties pêche :

Pour vos sorties loisirs:

  • Suivez les sentiers et chemins balisés

Répondez à notre questionnaire sur le tourisme durable ici ! 

 


 

Ecogeste

Nous ne pouvons que vous inciter pour le bien être de tous, et dans une vision la plus durable possible de l'environnement littoral exceptionnel qui nous est offert par la plage des Blancs Sablons, le Conquet et la pointe de Kermorvan, d'adopter ces petits gestes qui, certes, représentent peu à l'échelle individuelle mais beaucoup dès lors qu'ils sont pratiqués massivement.

Suivez le guide avec l'ADEME

 


 

Nos expérimentations

Développement et tourisme durable aux Blancs Sablons

Situé en bord de mer, à quelques centaines de mètres du parc naturel marin de la mer d'Iroise mais aussi en zone naturelle sensible Natura 2000, le camping qui accueille des milliers de touristes chaque année ne peut pas faire l'impasse sur les enjeux environnementaux liés à l'activité touristique. En effet, outre le site privilégié dans lequel il se situe, l'attractivité touristique de la côte Bretonne et la fréquentation de l'ensemble du littoral rend les démarches de protection des milieux naturels nécessaires. Dans cette optique l'ensemble des professionnels du tourisme sont mis à contribution pour diminuer l'empreinte écologique de l'homme sur le milieu naturel.

 


 

Que fait le camping pour la préservation de l'environnement ?

Des bacs de compostage sont mis à disposition dans le camping. Merci de respecter les consignes de compostage affichées.

Ce tri des déchets organiques permet de réduire considérablement le volume de détritus dans les containers et donc, à terme, de déplacement d'engin de collecte et de consommation de carburant.Il nous permettra aussi d'alimenter nos bacs à fleurs et l'ensemble de nos plantations.

Des expérimentations de paillage sont en cours sur le camping. Elles sont limitées pour l'instant  à quelques dizaines de plots d'indication d'emplacements et 1 mobil-home. Le paillage pourrait remplacer, à terme, les traitements dits "phytosanitaires".

Avant l'invention des peintures, la chaux recouvrait les façades de France et de Navarre. Elle pourrait recouvrir, si l'expérience est concluante, les différents blocs du camping. Pour l'heure elle recouvre le bâtiment d'accueil (façade blanche et façade bleue), le bloc sanitaire 1  (couleur ocre jaune) et bientôt le bâtiment 6 ainsi que le bar et la piscine. Son aspect velouté et irrégulier dans les teintes est spécifique. La chaux est naturelle, ne présente aucune toxicité (évidemment elle ne se boit pas et est corrosive notamment pour les muqueuses) , elle ne tâche pas, se nettoie à l'eau et désinfecte les murs.  Avec un sac de 20 kg à 15€ vous pouvez peindre (chauler) plus de 200 m² de façade.

 


 

Le compostage au camping, mode d'emploi. 

Merci de respecter les consignes suivantes :

  • Epluchures fruits et légumes
  • Coquilles d'oeufs
  • Marc, filtres à café ou à infusions
  • Petits branchages
  • Coquilles de crustacés
  • Restes de viandes et de poissons
  • Os et arêtes
  • Cailloux, graviers
  • Mauvaises herbes

 

Nous menons une expérience de compostage collectif en partenariat avec la CCPI (communauté de communes du pays d'Iroise). 4 composteurs ont donc été placés sur le camping et sont à votre disposition